CIV

 Le Data Center choisi par Leader Informatique

Leader Informatique a choisi un prestataire de haute qualité pour l'hébergement de ses serveurs, le data center CIV situé à Lesquin, dans le nord de la France.

Expert reconnu depuis plus de 40 ans dans l'installation et la gestion de serveurs, le CIV possède l'ensemble des certifications et agréments de son métier.

Découvrez davantage notre partenaire hébergeur ici : www.civ.fr

 

Témoignage de Monsieur COUSIN, dirigeant du CIV

Le web est arrivé dans les années 1990 mais pourtant cela fait 42 ans que le CIV existe, expliquez-nous ?

Le CIV a toujours travaillé dans le secteur de l’optimisation énergétique et nos services ont évolué avec les pratiques de nos clients.

A l’origine, en 1974, on mettait à disposition des entreprises des systèmes de pompe à chaleur et d’accumulation d’énergie, en l’occurrence d’électricité, pour faire face aux problématiques de l’époque liées au déploiement de l’utilisation de l’informatique en entreprise.
Avec l’arrivée des gros mainframes (ordinateur central avec grande puissance de traitement) en France, nous nous sommes spécialisés dans le refroidissement et l’alimentation électrique de ces SI. C'était le début des salles informatiques et data centers. Cependant, dans les années 80, on ne construisait pas comme on le fait aujourd’hui de manière mutualisée. On construisait pour le compte du client, chez le client directement.
Puis, avec l’avènement d’internet dans les années 90’s, beaucoup d’entreprises ont commencé à vouloir connecter leur SI avec des liaisons spécialisées. C’est en réaction à ces nouvelles pratiques que nos clients nous ont demandé des sites de sauvegarde.
Quelques années après, avec l’explosion de la bulle internet en 2000-2003, les assureurs ont pris les choses en main en imposant aux sociétés d’avoir un site premier et un site secondaire en cas de problème. Pour y répondre, au CIV, nous n’avons pas voulu conserver la démarche en place depuis 1974 de construire des salles informatiques pour chaque client. On a alors décidé de mutualiser la salle informatique et les ressources via la construction d’un grand Data Center qui est la propriété de CIV et dans lequel on va piloter, exploiter, refroidir et alimenter en énergie pour le compte de toutes les sociétés désireuses d’avoir un fonctionnement de ce type.
Cette démarche nous a permis de fournir un bâtiment unique, de grande qualité, antisismique, et qui répond aux critères de normalisation des assureurs.

 

Locaux du CIV

Quelle est votre différence par rapport à la concurrence ?

Tous les data centers sont équipés d’un poste de garde, de climatisation, d’électricité, de onduleurs et de groupes électrogène. Mais là où le CIV est différent, c’est dans sa prise de conscience de son empreinte écologique.
En effet, on annonce à l’échelle de 2020 que 300 méga tonnes de CO2 seront déversées sur la planète par les datas centers. Nous voulons lutter au maximum contre cela.

Au CIV, nous construisons donc nos data centers pour qu’ils soient efficaces au niveau énergétique.
Internet fait tourner des machines 24h/24. Ces machines vont produire de la chaleur. Cette chaleur, on va en faire quelque chose. En l’occurrence, au CIV, nous la redistribuons aux bâtiments aux alentours.

Nous avons également investi dans un glaçon de 25 tonnes, qui n’existe nulle part ailleurs dans le monde, pour pouvoir encore améliorer nos efforts énergétiques. Avec ce glaçon, qui assimile la fraîcheur de la nuit, on va effacer 2 à 3 tonnes d’émissions de CO2.

Avec notre démarche, Internet devient donc une source d’énergie et non plus un polluant.

En choisissant de travailler avec le CIV, Leader Informatique fait en sorte que ses logiciels génèrent le moins possible de CO2 néfaste pour la planète.

 

Quels sont vos différents types de clients ? Quels types de données stockez-vous ?

Le CIV accueille des clients de la start-up aux grands groupes. Nous avons 200 clients uniques et pas un ne représente plus de 6 % du chiffre d’affaire.
Le top 15 de nos clients font entre 1 et 39 milliard d’euros de CA. Et si ces grandes structures nous font confiance, cela permet de conforter les plus petites structures.
Nous traitons tous types de données : paiement sécurisé, traitement de caisse, données sensibles (médicales, santé,…) e-commerce, magasins virtuelles, cloud user…

 

Pour vous, quels sont les enjeux de demain ?

La croissance exponentielle du nombre de données qui transitent sur internet est un véritable enjeu pour demain. Les data centers doivent être physiquement en mesure de l’absorber et cela va passer par la miniaturisation des systèmes.

Demain, les serveurs seront beaucoup plus petits mais aussi beaucoup plus puissants (et donc gourmands en énergie) car la technologie va nous permettre d’ultra densifier le nombre de serveurs virtuels dans un serveur physique.
Cette technologie va nous être imposée par les grandes sociétés informatiques (dell, hp,…) et ces sociétés imposeront également la taille physique des serveurs et leurs consommations énergétiques. Il faudra alors trouver les data centers en capacité d’accueillir cette puissance.
Nous, au CIV, nous sommes en capacité d’accompagner nos clients dans ces phases prospectives pour les 10-15 prochaines années.

 

Propos recueillis en septembre 2016.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies qui nous permettent d'améliorer votre expérience utilisateur et d’analyser notre audience.